Comment Perdre Du Poids Et Raffermir Ton Corps Rapidement, De Façon Durable Sans Les Diètes Douteuses Ni Les Heures Interminables Au Gym...

Dans cette vidéo, tu verras dix tactiques simples pour perdre le gras de ton ventre, de tes hanches et tes cuisses 550% plus efficacement qu'avec les régimes populaires...
Fermer

Les 4 principales raisons pour lesquelles tu ne perds pas de poids même si tu t'entraînes

Image

Tu t'entraînes? Super! Tu es organisé, assidu? Encore plus super!

Cependant, tu constates que les résultats ne sont pas au rendez-vous.

Du moins, comme tu le voudrais.

Tu ne perds pas ton surplus de poids comme tu voudrais.

Ça te semble long. Il y a comme un plateau, et ce, même si tu redoubles d'efforts.

Il faut dire que notre corps, depuis des milliers d'années, utilise entre autres les graisses comme protection et tend à vouloir les garder.

C'est dans nos gènes. Nous sommes des mammifères.

Mais nous sommes en 2016 et on s'entraîne pour être en forme, en bonne santé - mentale et physique - ou aussi avoir du plaisir ou simplement pour bien paraître.

Toutes ces raisons sont bonnes.

Mais quelles sont les quatre principales raisons qui font en sorte que, même si tu t'entraînes intensément et assidûment, tu n'as pas encore les résultats escomptés?

1- Surplus calorique

La première et principale raison qui fait en sorte que les gens ont une surcharge pondérale est l'apport énergétique excédentaire, c'est-à-dire les calories qui sont ingérées en trop.

Mais en trop par rapport à quoi? En trop par rapport aux besoins.

En termes simples, la nutrition est «l'ensemble des processus par lesquels un être vivant, animal ou végétal, absorbe, métabolise, utilise et élimine les aliments pour assurer sa croissance, son entretien et son fonctionnement, ainsi que pour produire de la chaleur et de l'énergie» (OQLF, 1999).  

Croissance, entretien et fonctionnement: autrement dit, le rôle premier de la nutrition est de te maintenir en vie.

Les protéines, glucides ou lipides que tu consommes en trop, c'est-à-dire qui vont au-delà de tes besoins, seront en fin de compte stockés par ton organisme pour en faire des réserves afin de survivre en cas de famine.

Ça sonne étrange de parler de famine en Amérique du Nord ou en Occident, mais la mémoire de nos cellules est plus vieille que nos sociétés de surconsommation.

Ton organisme comprend que si tu absorbes un surplus de nutriments, c'est parce que tu en as besoin et il stockera ce que tu n'utiliseras pas.

Pour contrer ce problème, tu dois créer un déficit énergétique ou un bilan énergétique négatif.

Ainsi, ton corps utilisera ce qui est en réserve et tu perdras du poids.

Ça semble bien simple exprimé comme ça, mais je sais que ce n'est pas facile.

Une des façons d'en venir à un déficit énergétique est de choisir des aliments qui comblent la faim, mais qui sont moins caloriques.

Par exemple, les fibres servent entre autres à ralentir le passage des aliments dans le tube digestif et à prolonger ainsi le sentiment de satiété et à favoriser le contrôle du poids (Extenso, 2012). 

Voici le top 10 des aliments riches en fibres.

2- Sources d'information peu fiables

La deuxième raison qui fait en sorte que le contrôle du poids est difficile est le manque de fiabilité des informations qui sont diffusées.

Internet en est le meilleur exemple.

Malheureusement, beaucoup de gens croient que si une information est accessible par Google ou Facebook ou par l'entremise d'une publicité quelconque, elle est nécessairement vraie.

Par exemple, plusieurs mythes sur la nutrition sont véhiculés et on ne remet pas en doute leur véracité.

Mais je te le dis, il faut que tu doutes, que tu vérifies d'où vient l'information qui t'ait présentée sur ton mur Facebook.

Le fait que les gens ne remettent pas assez en question les affirmations ou les publicités est la voie royale du charlatanisme.

On entend par charlatan, un «imposteur qui exploite la crédulité des gens en se faisant passer pour un guérisseur, un savant, un maître spirituel, etc.» (Antidote, 2016). 

Il y a des charlatans dans tous les domaines et il y en a beaucoup dans l'industrie de l'amaigrissement. On parle ici de manipulation.

La meilleure façon de neutraliser le charlatanisme est encore de t'informer et surtout de bien t'informer.

Mais avant de t'informer, il faut que tu sois critique, que tu poses des questions et que les réponses à ces questions soient vérifiées et vérifiables.

L'information doit être basée sur des données probantes, ce qui veut dire qu'elles permettent d'être sûr de quelque chose, qu'elles sont concluantes, convaincantes.

L'information fiable doit aussi nécessairement avoir un fondement scientifique, c'est-à-dire provenir de recherches - et idéalement de plusieurs recherches.

Plus il y a de recherches sur un sujet et plus il y a de chercheurs différents qui ont étudié de façons indépendantes un même sujet à travers le temps, plus il y a de chances que les résultats puissent être fiables.

L'un des principes de la méthode scientifique est que les chercheurs ont le devoir et la responsabilité de se faire évaluer et critiquer par d'autres chercheurs dans le but justement de remettre en question leurs propres affirmations et ainsi de toujours tendre vers la découverte de nouvelles connaissances.

Les médecins, les diététistes, les nutritionnistes, les kinésiologues font partie des professionnels qui ont reçu des formations universitaires scientifiques et c'est dans leurs mandats de baser leurs affirmations sur des données probantes et scientifiques.

Si tu consultes un nutritionniste ou un kinésiologue en ayant comme objectif une perte de surcharge pondérale ou simplement un contrôle du poids par l'entraînement, cela constitue un choix éclairé puisque ces personnes sont informées adéquatement dans leur domaine respectif et savent où trouver l'information fiable et probante.

Et si tu trouves de l'information sur Internet, vérifie toujours qui a écrit l'article et quelle est sa formation.

Et aussi n'oublie jamais que plus tu es bien informé, moins tu es manipulable.

3- Le manque de sommeil

La diminution des heures de sommeil serait aussi en cause dans la difficulté à perdre du poids.

La récupération est un des principes de l'entraînement.

Et le repos et le sommeil font partie de la récupération.

Lorsque ton corps récupère, ou lorsque tes muscles sont au repos, ils sont en réparation.

C'est-à-dire qu'ils sont en train entre autres d'utiliser les nutriments pour se reconstruire et grossir.

Et ce n'est pas seulement tes muscles qui se reconstruisent pendant le sommeil, ce sont tous les systèmes de ton organisme qui récupèrent et se régénèrent.

Bien que le lien entre le surplus de poids et la diminution des heures de sommeil ne soit pas encore complètement établi, de plus en plus d'études scientifiques tendent à faire ce rapprochement.

Le manque de sommeil causerait entre autres des changements physiologiques et hormonaux et s'ajouterait donc à la suralimentation et au manque d'exercice physique comme facteurs de risques liés à l'obésité.

Nous sommes quand même des êtres vivants pour qui une bonne hygiène de sommeil demeure un incontournable dans le maintien d'une bonne santé.

Voici la solution pour mieux dormir.

4- L'environnement obésogène

La quatrième raison est en partie en lien avec la première.

L'environnement obésogène dans lequel nous évoluons depuis les dernières décennies contribuerait aussi à rendre difficile le contrôle du poids.

Tu as sûrement remarqué que tu es sollicité dans bien des endroits pour ingérer des calories que tu n'aurais normalement pas cherché à consommer.

Prenons l'exemple d'une bibliothèque qui a des machines distributrices offrant des aliments hypercaloriques ou d'une école secondaire autour de laquelle viennent s'établir des chaînes de restauration rapide.

Cet environnement t'incite à faire de moins bons choix alimentaires et certains jours il te faut peut-être une grande force mentale pour ne pas être tenté par une collation de type malbouffe.

Je prônerai toujours que d'apporter ton lunch et de planifier tes collations est un des piliers fondamentaux du contrôle de ton poids. Et en plus, c'est directement en lien avec ton programme d'entraînement.

Un autre aspect désolant de l'environnement obésogène est la surutilisation des ascenseurs, escaliers roulants et autres méthodes passives de déplacement.

La dépense énergétique a lieu, oui, lors d'une activité physique planifiée, mais aussi lors de tes déplacements tout au long de la journée.

Conclusion

Au final, ce sont des choses connues qui font en sorte que ta perte de poids peut stagner.

Mais tu peux agir sur cet état de plateau et apporter des changements.

Je t'encourage à continuer et si tu veux plus d'information et plein de trucs pour améliorer ta méthode, n'hésite pas à m'écrire ou à m'appeler.

Bon entraînement.

 

Références:

http://gdt.oqlf.gouv.qc.ca

http://www.antidote.info/

http://www.extenso.org

http://obesite.ulaval.ca/chaire_obesite

http://www.passeportsante.net/

Quand le paranormal manipule la science, Serge Larivée, http://multim.com/titre/?ID=395

 

Crédit photo: Flickr, Phil Gradwell



Partager sur Facebook
Charles Lamontagne
A été vu 3384 fois
 





Commentaires

Votre commentaire
Nom
Courriel
Adresse de votre site Internet (optionnel)
2 + 8 = ?



Mes nouveaux articles

5 vérités sur le yoga

5 vérités sur le yoga

Charles Lamontagne

Mes articles les plus populaires

créé par Groupe Arobas