Comment Perdre Du Poids Et Raffermir Ton Corps Rapidement, De Façon Durable Sans Les Diètes Douteuses Ni Les Heures Interminables Au Gym...

Dans cette vidéo, tu verras dix tactiques simples pour perdre le gras de ton ventre, de tes hanches et tes cuisses 550% plus efficacement qu'avec les régimes populaires...
Fermer

L'entraînement par intervalles optimiserait la perte de poids

Image

Tu dois sûrement entendre parler d'entraînement par intervalles. Tout le monde en parle ces temps-ci.

Ce n'est pas quelque chose de nouveau par contre.

Cette méthode d'entraînement a été développée au début du XXe siècle afin d'améliorer principalement les performances d'athlètes de haut niveau.

Comme toute méthode d'entraînement, elle peut être utilisée par toutes les personnes qui s'entraînent.

Ce qui est intéressant, c'est que les recherches tendent de plus en plus à démontrer que l'une des vertus de l'entraînement par intervalles est l'optimisation de la perte de poids.

Quelques notions de base

On dit «entraînement fractionné», «intermittent» ou encore «entraînement par répétitions».

Mais le terme le plus utilisé est «entraînement par intervalles». En anglais, c'est le terme «interval training» qui est le plus rependu.

Selon Guy Thibault, physiologiste de l'exercice, il s'agit de «la formule la plus efficace pour améliorer les déterminants de la performance dans les sports d'endurance».

L'entraînement par intervalles (EPI) est une «méthode d'entraînement où l'on fait alterner de façon systématique des périodes d'intensité élevée avec des périodes de récupération, permettant ainsi de cumuler un plus grand volume d'exercice à intensité élevée» (Thibault, 2009).

Pour te donner un exemple grossier, tu cours très vite pendant 30 secondes et tu cours beaucoup moins rapidement pendant 1 minute. Et tu alternes encore.

C'est principalement ça les intervalles.

C'est la variation, la modulation de l'intensité.

Et les intervalles peuvent être utilisés dans tous les types d'entraînement en endurance: course à pied, natation, cyclisme, etc.

Effets sur la perte de poids

Qu'est-ce qui arrive à ton gras corporel lorsque tu t'entraînes?

Il s'oxyde.

En gros, l'oxygène que tu consommes (VO2 max) en faisant un effort physique intense contribue entre autres à brûler les graisses qui sont stockées dans ton tissu adipeux.

Lors d'un entraînement en continu, c'est-à-dire sur une longue période de temps, l'intensité ne peut être maximale puisqu'il serait impossible, voire dangereux, de la maintenir aussi longtemps.

En revanche, l'entraînement par intervalle permet d'accéder à une plus haute intensité puisque celle-ci est maintenue sur une courte période de temps.

Mais la magie, c'est que ton organisme oxyde quand même les graisses, même pendant la période de repos qu'il soit passif ou actif.

Et puisqu'avec les intervalles tu augmentes ton intensité et donc aussi ta consommation d'oxygène, tu optimises l'oxydation de tes graisses corporelles.

Les chercheurs se penchent de plus en plus sur cette méthode d'entraînement qui amène plusieurs autres bénéfices que ceux liés à la perte de poids.

On pense entre autres à l'amélioration du système cardio-vasculaire et à une meilleure sensibilisation à l'insuline (diabète).

Difficultés et limites

Jonathan Tremblay, professeur agrégé au Département de kinésiologie de l'Université de Montréal, expliquait lors d'un reportage que «ça prend une certaine supervision pour réussir à faire cet entraînement-là, ou sinon ça prend une motivation très importante. Faire ça continuellement, seulement ce type d’entraînement-là, c’est très difficile» (Télé-Québec, 2014).

«À défaut d’y adhérer complètement, Jonathan Tremblay suggère d’introduire graduellement quelques efforts à haute intensité, puis quelques séances progressives, dans un programme régulier. "Mais oui, progressivement insérer des intervalles à haute intensité dans notre programmation d’entraînement, ça peut apporter des bénéfices importants sur la santé et sur les adaptations en général"» (Télé-Québec, 2014).

C'est ici que j'interviens.

Je suis kinésiologue et ma formation scientifique m'a donné les connaissances afin d'évaluer ta condition physique et de bien planifier et de suivre l'évolution de ton entraînement.

Si tu veux, je pourrai suivre ton évolution pour tes entraînements par intervalle.

Conclusion

Je te conseille fortement d'être encadré par un professionnel comme moi pour ce type d'entraînement, dont la progression doit être mesurée et se faire lentement.

Des difficultés et des limites, ça se dépasse. À condition d'avoir la bonne aide.

N'hésite pas à m'appeler ou à m'écrire. On en parlera.

D'ici là, bon entraînement.

 

Références:

Thibault, Guy. Entraînement Cardio. http://www.velo.qc.ca/fr/publication.php?id=4232009

http://pilule.telequebec.tv/occurrence.aspx?id=1209

http://www.editions-homme.com/mythes-realites-sur-entrainement-physique/pierre-mary-toussaint/livre/9782761932523

http://www.cbc.ca/news/canada/hamilton/news/how-to-lose-weight-and-gain-muscle-fast-new-mcmaster-study-1.3423359

http://jap.physiology.org/content/102/4/1439.full.pdf+html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Entra%C3%AEnement_fractionn%C3%A9#cite_note-4

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2991639/

 

Crédit photo: Flickr,  brett lohmeyer



Partager sur Facebook
Charles Lamontagne
A été vu 7680 fois
 





Commentaires

Votre commentaire
Nom
Courriel
Adresse de votre site Internet (optionnel)
2 + 8 = ?



Mes nouveaux articles

5 vérités sur le yoga

5 vérités sur le yoga

Charles Lamontagne

Mes articles les plus populaires

créé par Groupe Arobas