Comment Perdre Du Poids Et Raffermir Ton Corps Rapidement, De Façon Durable Sans Les Diètes Douteuses Ni Les Heures Interminables Au Gym...

Dans cette vidéo, tu verras dix tactiques simples pour perdre le gras de ton ventre, de tes hanches et tes cuisses 550% plus efficacement qu'avec les régimes populaires...
Fermer

Est-ce que manger avant d'aller au lit fait engraisser?

Image

Manger avant d’aller au lit fait prendre du poids ou non?

C’est un sujet qui revient souvent dans les conversations.

Et selon moi, c’est très légitime de se poser la question.

Combien de fois ai-je entendu des conseils ou des recommandations qui se contredisaient ou qui étaient tout simplement fausses :

«Si tu manges avant de te coucher, tu vas engraisser.»

«On devrait manger uniquement des protéines après 19h.»

«Si tu manges avant de dormir, tu vas devenir diabétique.»

Ce qui est fascinant dans tout ce que j’entends, c’est que les gens croient vraiment ce qu’ils transmettent comme information.

J’ai voulu en avoir le cœur net et remettre les pendules à l’heure.

Voici ce qu'il en est.

Le mythe

Selon le site Extenso, «les kilos en trop sont causés par un apport en Calories plus élevé que le nombre de Calories dépensées au courant de la journée. Que vous preniez votre verre de lait avant de vous coucher ou le matin en vous levant, les 120 Calories apportées par le lait demeureront 120 Calories. Le moment de la journée que vous choisissez pour manger ne modifie pas la façon dont votre corps digère et utilise l’énergie des aliments» (Extenso, 2013).

Mais alors, pourquoi est-ce qu’on entend si souvent les gens dire qu’il ne faut pas manger avant le coucher?

Contexte

Si on regarde le contexte de nos habitudes alimentaires le soir, peut-être qu’on trouvera quelques réponses.

Parfois, on soupe plus tard parce que notre horaire est chargé.

On reporte notre repas à plus tard et on a souvent faim.

On pensera donc à manger de plus grosses portions.

Aussi, pensons à ce que nous faisons généralement en soirée.

Je ne sais comment fonctionne ta famille, mais souvent, les gens travaillent de jour et le soir, ils sont à la maison et leur principale activité est de regarder la télé ou de naviguer dans internet.

Deux activités sédentaires, oui, mais aussi deux activités qui sont souvent (pas toujours) associées à l’ingestion de collations caloriques.

Je pense aux croustilles, aux boissons gazeuses ou même parfois, aux pizzas et frites de fin de soirée.

C’est ce que rapportent les études: on ingurgite plus de Calories dans ces moments, et ce, sans vraiment s’en rendre compte.

«[…] Ce n’est pas le fait de manger en soirée qui fait grossir comme tel, mais bien le contexte qui entoure les repas, ou encore les Calories superflues accompagnant souvent les grignotages tardifs» (Extenso, 2013).

Quelques pistes

Certaines études réalisées dans les dernières années ont conclu que le fait de manger une collation santé contribuait à notre satisfaction.

Et s’endormir avec l’estomac dans les talons est très inconfortable.

Et aussi, n’oublions pas que nous sommes des êtres vivants et que notre organisme fonctionne même lorsque nous sommes au repos.

Et même dormir demande de l’énergie parce que nos fonctions de base – respiration, cœur, métabolisme, etc. – continuent de nous maintenir en vie.

Conclusion

Au fond, les choix alimentaires que l’on fait avant de dormir sont les mêmes que ceux que l’on fait durant la journée.

Il faut faire un bon dosage et conjuguer besoins, santé, énergie et plaisir.

Si tu as des questions concernant ton entraînement, n’hésite pas à m’appeler ou à m’écrire.

Il me fera plaisir de t’aider et de contribuer à l’atteinte de tes objectifs.

D’ici là, bon repos et bon entraînement.

 

Références:

www.extenso.org

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4425165/

Kant AK, Ballard-Barbash R, Schatzkin A. Evening eating and its relation to self-reported body weight and nutrient intake in women, CSFII 1985-86. J Am Coll Nutr 1995;14(4):358-63.

Kant AK, Schatzkin A, Ballard-Barbash R. Evening eating and subsequent long-term weight change in a national cohort. Int J Obes Relat Metab Disord 1997;21(5):407-12.



Partager sur Facebook
Charles Lamontagne
A été vu 2576 fois
 





4 Commentaires

Votre commentaire
Nom
Courriel
Adresse de votre site Internet (optionnel)
2 + 8 = ?
yvan campbell
yvan campbell
Beau site Charles !
Samedi, 15 avril 2017 à 09:39
Huguette
Huguette
Bonjour M.Charles....pour moi aucune alimentation ne fait bouger la balance en moins....mais si je regarde dans le frigo je prends des livres....j ne réussis pas a perdre ces .....livres.
Samedi, 6 mai 2017 à 10:22
Charles Lamontagne
Charles Lamontagne administrateur
Merci Yvan !

J'espère que tu vas bien. Je me souviens bien de toi !
Samedi, 13 mai 2017 à 11:56
Charles Lamontagne
Charles Lamontagne administrateur
Bonjour Huguette,

Tu vas trouver plusieurs conseils sur mon site pour t'aider avec ton alimentation. La plus gros problème de mes clientes c'est souvent la quantité. Il faut réaliser que ce n'est pas juste une question de qualité d'alimentation mais bien aussi une question de manger la bonne quantité pour perdre du poids.
Samedi, 13 mai 2017 à 12:01



Mes nouveaux articles

5 vérités sur le yoga

5 vérités sur le yoga

Charles Lamontagne

Mes articles les plus populaires

propulsé par Orangium