Comment Perdre Du Poids Et Raffermir Ton Corps Rapidement, De Façon Durable Sans Les Diètes Douteuses Ni Les Heures Interminables Au Gym...

Dans cette vidéo, tu verras dix tactiques simples pour perdre le gras de ton ventre, de tes hanches et tes cuisses 550% plus efficacement qu'avec les régimes populaires...
Fermer

Gras trans artificiels et naturels : comment s’y retrouver?

Image

Tu dois sûrement avoir vu passer la nouvelle sur ton file Facebook annonçant que Santé Canada allait bannir les gras trans.

Depuis plusieurs années, l’industrie alimentaire utilise de moins en moins les gras trans, mais le gouvernement viendrait d’annoncer un véritable bannissement pour qu’il n’y en ait plus dans notre alimentation.

En tant que kinésiologue, je peux te dire qu’il s’agit d’une excellente nouvelle puisque ce type d’acides gras – ceux artificiels – peut avoir des conséquences négatives sur la santé.

Si tu es comme moi et que tu veux être bien informé afin de faire des bons choix alimentaires, tu dois sûrement lire les tableaux des valeurs nutritives sur les emballages.

Comment se fait-il que l’on retrouve une quantité – souvent minime – de gras trans dans des aliments qui sont considérés sains ou bons pour la santé et qui n’ont pas subi de transformation?

C’est parce qu’il y a des gras trans artificiels mais aussi des naturels.

Ce sont les gras trans artificiels dont on parle le plus parce qu’ils ont eu mauvaise presse depuis plusieurs années. Avec raison.

Voyons ce qu’il en est.

Un peu de chimie

D’abord, de façon très simpliste, il existe trois types d’acides gras : les saturés, les mono-insaturés et les polyinsaturés.

On appelle saturés les acides gras où chaque atome de carbone est saturé par un atome d’hydrogène. Les gras saturés contribuent à l’augmentation du taux de mauvais cholestérol sanguin associé aux risques de maladies du cœur.

Les acides gras insaturés sont quant à eux divisés en deux catégories : les mono-insaturés, c’est-à-dire avec une seule insaturation dans les atomes d’hydrogène qui entourent la chaîne d’atomes de carbone, et les polyinsaturés qui eux comptent plusieurs insaturations.

Par exemple, les oméga-3 et les oméga-6 sont des acides gras polyinsaturés essentiels. Essentiels parce qu’ils ne peuvent pas être produits par l’organisme et doivent provenir de l’alimentation.

Les gras cis et les gras trans sont des acides gras mono-insaturés et polyinsaturés.

Le terme «cis» signifie «même côté» et le terme «trans» signifie «à travers», «de part et d’autre».

Un gras cis est un «acide gras dans lequel les atomes d'hydrogène, liés aux atomes de carbone entre lesquels il existe une double liaison, sont placés du même côté de la chaîne hydrocarbonée. Cette configuration chimique entraîne le recourbement de l'acide gras. La plupart des acides gras naturels sont des acides gras cis» (OQLF, 2006).  

«Les acides gras cis sont des acides gras bénéfiques sur le plan nutritif que l’organisme utilise pour produire des agents régulateurs semblables aux hormones et former les membranes cellulaires» (Tortora & Derrickson, 2010).

Les gras cis sont aussi des acides gras essentiels.

«Quand les acides gras cis sont chauffés, mis sous pression et combiné avec un catalyseur au cours d’une réaction appelée hydrogénation, ils se transforment en acides gras trans néfastes à la santé» (Tortora & Derrickson, 2010).

Le gras trans est un «acide gras dans lequel les atomes d'hydrogène, liés aux atomes de carbone entre lesquels il existe une double liaison, sont placés de part et d'autre de la chaîne hydrocarbonée» (OQLF, 2006). 

Les gras trans artificiels

«La majorité des gras trans qu’on retrouve dans les aliments résulte d’un procédé industriel, l’hydrogénation. Ce procédé permet de donner de la consistance à de l’huile végétale liquide et même de la transformer en graisse solide» (Extenso, 2012).

C’est au cours du XXe siècle, surtout après la Deuxième Guerre mondiale, que l’industrie alimentaire a développé les techniques d’hydrogénation.

«On trouve les gras trans dans les plats préparés, les confiseries, les biscuits, les viennoiseries, les pâtes à tarte, les pâtes à tartiner, les chocolats commerciaux, les pâtisseries commerciales, les croustilles, les craquelins, les céréales, les barres granolas, le beurre d'arachide (non naturel), la margarine faite d’huiles hydrogénées ou partiellement hydrogénées, les shortenings, le saindoux, certains aliments « santé » des rayons des supermarchés, etc.» (Passeport Santé, 2005).

Principalement, les acides gras trans font augmenter le taux de mauvais cholestérol sanguin et diminuer le taux de bon cholestérol sanguin. Ce qui fait augmenter les risques de cardiopathie et autres maladies cardiovasculaires.

Les gras trans naturels

«Il existe aussi des gras trans naturellement présents dans le lait et la viande des ruminants. Ils sont produits en petites quantités par fermentation bactérienne dans le rumen, le premier compartiment de leur estomac» (Extenso, 2012).

«Ces gras trans naturels diffèrent des gras trans «synthétiques», notamment parce que la configuration trans de leur molécule se présenterait en un endroit différent de la chaîne des acides gras» (Passeport Santé, 2005).

«Ces gras trans n’excèdent pas 6% des lipides du lait, du beurre, du fromage et de la viande des vaches, des chèvres et des moutons. En plus d’être beaucoup moins présents dans les aliments que les gras trans d’origine industrielle, les gras trans naturels n’auraient pas les mêmes effets délétères» (Extenso, 2012).

Ces sont ces gras trans que tu vois dans le tableau de valeur nutritive du litre de lait ou du fromage que tu achètes. Ce sont eux qui ne seraient pas nocifs pour la santé.

Conclusion

Évidemment, il ne s’agit qu’un d’un bref aperçu de ce que sont les gras trans artificiels et naturels.

Mais je crois que c’est toujours à notre avantage d’être le plus informé possible.

Si tu as des questions sur la nutrition liée à ton entraînement ou si tu veux qu’on regarde ensemble ton plan d’entraînement, n’hésite pas à m’appeler ou à m’écrire.

D’ici là, bon appétit et bon entraînement.

 

 

Références:
 

www.oqlf.gouv.qc.ca

www.extenso.org

www.passeportsante.net

Dubost, M. La nutrition. 3e édition, Chenelière Éducation, Montréal, 2005

http://bcs.wiley.com/he-bcs/Books%20?action=index&bcsId=6205&itemId=0470565101

Agence française de sécurité sanitaire des aliments, Afssa, Risques et bénéfices des acides gras trans apportés par les aliments - Recommandations, avril 2005

 

Crédit photo: Flickr, James



Partager sur Facebook
Charles Lamontagne
A été vu 1219 fois
 





Commentaires

Votre commentaire
Nom
Courriel
Adresse de votre site Internet (optionnel)
2 + 8 = ?



Mes nouveaux articles

5 vérités sur le yoga

5 vérités sur le yoga

Charles Lamontagne

Mes articles les plus populaires

propulsé par Orangium