L'exercice no.1 pour tonifier tes cuisses et tes fesses à la maison

Dans cette vidéo, je t'explique:
- Comment cet exercice cible directement le devant de tes cuisses et tes fessiers
- Pourquoi tu n'as besoin de matériel spécial, ni de beaucoup d'espace pour l'exécuter
- Une progression facile à suivre et je t'explique les erreurs à éviter
Fermer

5 conseils pour les personnes qui commencent à courir

Image

Lorsque l'été arrive, l'on voit beaucoup de gens qui se mettent à la course à pied.

Cette période de l’année ressemble un peu à celle des résolutions du 1er janvier: plein de gens veulent changer leurs habitudes de vie et se mettent à faire de l’exercice.

C’est excellent. C’est exactement ce qu’on veut.

Et tous les moments sont bons pour commencer à s’entraîner.

Cependant, il y a quelques petites notions de base très utiles pour n’importe quel débutant ou débutante.

C’est un départ!

1- Faire des courtes distances

C’est la même chose que de se fixer des objectifs réalisables dans les autres sphères de la vie.

Au début, comme dans n’importe quel sport, notre corps n’est pas habitué à faire de longues distances.

On parle de volume d’entraînement.

C’est le principe d’adaptation qui entre en ligne de compte ici.

Ton corps s’adaptera à l’entraînement et c’est ainsi que tu pourras courir de plus longues distances.

Si au début, tu n’arrives qu’à faire un demi-kilomètre, c’est excellent.

Tu ajouteras des mètres dans quelques jours ou quelque temps.

Si le volume est trop grand au début, ça augmente de risque de blessure et aussi le risque d’abandon.

2- Choisir ses souliers de course

Au début, je comprends que la paire d’espadrilles dans ta garde-robe fera l’affaire. Pour les deux ou trois premiers entraînements.

Mais comme tu décideras probablement de continuer (je suis certain que oui), je suggère fortement d’aller magasiner les souliers de course.

Et je conseille encore plus fortement d’aller au moins essayer différentes paires dans une boutique spécialisée.

Tu verras la différence.

J’ai écrit un article sur le sujet il y a quelque temps.

Comment savoir quand changer ses souliers de course

3- Ne pas courir tous les jours

Lorsqu’elles se mettent à la course à pied, plusieurs personnes font l’erreur de courir tous les jours ou presque.

Ce n’est pas recommandé.

Principalement parce que le corps doit récupérer.

La récupération est un des principes de l’entraînement.

Et s’il n’y a pas de récupération, il ne peut y avoir d’adaptation (un autre principe) et il ne peut donc pas y avoir de progression. Ou du moins pas de progression optimale.

L’idéal est toujours d’espacer ses entrainements de 24 ou 48 heures, voire 72 heures.

Ces périodes de temps permettent à l’organisme de se régénérer, de réparer les tissus, etc.

Ensuite, lors de la prochaine séance, on sentira une progression dans l’endurance, la vitesse et la force.

Bien entendu, ces améliorations sont minimes, mais c’est leur accumulation après un certain temps qui permettra de constater et de confirmer ta progression.

4- Éviter de se comparer aux autres

Il peut être démoralisant de voir les autres courir plus vite et plus longtemps.

On se fait dépasser sur la piste ou sur le trottoir et on a un petit pincement au cœur.

Ton seul élément de comparaison doit être toi-même uniquement.

Et si tu veux t’entraîner avec quelqu’un, prends le temps de bien choisir ton partenaire d’entraînement.

Comment trouver la bonne personne avec qui s’entraîner

5- Avoir un encadrement et un suivi professionnel

Dans un monde parfait, tout le monde devrait avoir un entraîneur qualifié pour suivre sa progression, planifier son entraînement et l’encadrer.

Le professionnel le mieux qualifié pour l’entraînement demeure le kinésiologue.

Sa formation universitaire est scientifique et se base sur des données probantes.

Bien entendu, d’autres entraîneurs ont suivi des formations et sont très compétents.

L’important est d’être en mesure de vérifier dans quelle institution d’enseignement le professionnel a reçu sa formation et si celle-ci est adéquate.

Pour cette raison, on évite de faire affaire avec quelqu’un qui se prétend entraîneur qui ne fait que profiter de la tendance et de la mode de la course à pied.

Échauffement et phase de récupération

Finalement, cela va de soi, toujours planifier un échauffement et bien le faire ainsi qu’une phase de récupération (retour au calme) à la fin de la séance.

Conclusion

Évidemment, ce ne sont là que des conseils d’ordre général.

Il est toujours préférable d’avoir un programme d’entraînement personnalisé afin de pouvoir bien progresser.

Ainsi, le kinésiologue ou l’entraîneur pourra bien t’encadrer afin que tu puisses atteindre tes objectifs.

Aussi, j’ai écrit au début de ce texte que tous les moments sont bons pour commencer à s’entraîner.

Moi aussi, j’ai déjà cessé de m’entraîner. Ça arrive à tout le monde. C’est comme ça la vie.

Eh bien, si on arrête, peu importe la raison, tous les moments seront bons pour recommencer à s’entraîner. On continue tout le temps.

Il n'y a pas de ligne d'arrivée.

Sur ce, bon entraînement!

 

 

Références:

Mythes et réalités sur l'entraînement physique www.editions-homme.com/mythes-realites-sur-entrainement-physique/pierre-mary-toussaint/livre/9782761932523

Essentials of Strength Training and Conditioning  www.humankinetics.com/products/all-products/essentials-of-strength-training-and-conditioning-4th-edition-with-web-resource

Thibault, Guy. Entraînement Cardio. http://www.velo.qc.ca/fr/publication.php?id=4232009



Partager sur Facebook
Charles Lamontagne
A été vu 3101 fois
 





1 Commentaires

Votre commentaire
Nom
Courriel
Adresse de votre site Internet (optionnel)
2 + 8 = ?
David
David
https://lacliniqueducoureur.com/coureurs/je-debute-la-course/cours-souvent/cours-souvent/
Vendredi, 30 juin 2017 à 11:10



Mes nouveaux articles

5 vérités sur le yoga

5 vérités sur le yoga

Charles Lamontagne

Mes articles les plus populaires

créé par Groupe Arobas